Le portage salarial pour les managers de transition

Pour les managers de transition

Se concentrer sur son activité…

Vous êtes manager de transition

Encadrer son activité de manager de transition par le portage salarial offre un statut sécurisé très supérieur à celui d’indépendant (freelance).

Manager de transition : quel statut choisir ?

Missions stratégiques et souvent de longue durée, vous devez parfaitement clarifier votre statut chez vos clients et auprès de l’administration.

Consultant autonome, c’est souvent le statut de freelance qui est choisi pour encadrer l’activité.

Il est important de bien réfléchir avant de choisir votre statut. Si l’aspect économique est important, il ne faut pas négliger les avantages sociaux que vous apporte le portage salarial : prévoyance, assurance chômage, retraite…

Vous devez prendre en compte deux points :

  • votre protection,
  • la protection de votre client.

Votre protection

Contrairement aux idées reçues, l’écart entre le coût du régime indépendant et celui du portage salarial, notamment chez OPTIMUM PORTAGE est très peu important. Il est en moyenne de 7,24 %, frais de gestion compris.

Si cet écart peut sembler faible, celui des bénéfices entre salarié porté et freelance sont eux très importants. Le salarié porté bénéficie du régime des salariés, prend moins de risques à titre personnel et conforte son avenir économique.

Les différents points à examiner :

  • la prévoyance,
  • l’assurance chômage,
  • la retraite,
  • la garantie des revenus.

Ces quatre points marquent les vraies différences et font du portage salarial la solution de plus en plus utilisé aujourd’hui. Pourquoi prendre des risques inutiles alors que ce nouveau dispositif permet d’atteindre un niveau de protection sociale parmi les meilleurs ?

La prévoyance

Consultant indépendant il est absolument nécessaire de contracter un complément d’assurance si vous souhaitez pouvoir être indemnisé correctement. Inutile de souligner que cette souscription complémentaire réduira encore l’écart de coût des cotisations entre ce régime libéral et celui de salarié porté sans pour autant résoudre les trois autres points.

L’assurance chômage

L’assurance chômage est un élément parmi les plus importants puisque comme travailleur indépendant vous n’avez aucune prise en charge du chômage prévue dans le régime de base. Votre risque de perte d’activité doit être assuré par une souscription volontaire pour le couvrir correctement par une assurance privée.

Les propositions faites par les différents assureurs sont, à cotisations égales, largement inférieures au régime général des salariés.

La retraite

Comme consultant travailleur indépendant, la cotisation de base est faible : elle ne permet pas de vous constituer une retraite suffisante pour assurer votre avenir économique et elle sera très inférieure à celle des cadres salariés.

Quand on compare la retraite d’un freelance ayant cotisé 42 annuités et ayant facturé 60000 € d’honoraires annuels à celle d’un consultant en portage salarial, cadre ayant facturé la même somme et en tenant compte d’un plafond sécurité sociale à 39228 € :

  • Retraite indépendant : 14484,92 €
  • Retraite salarié porté : 25292,41 €

La garantie de vos revenus

Le portage salarial est assujetti à une garantie financière, complément règlementaire de la cotisation obligatoire de garantie des salaires. Elle est destinée à garantir le paiement de vos salaires en cas de défaillance de la société de portage salarial. OPTIMUM PORTAGE souscrit cette garantie auprès d’AXA.

La protection de votre client

Avec OPTIMUM PORTAGE aucun risque de requalification de votre contrat, votre statut d’intervenant extérieur est parfaitement clair et sécurisé.